Apprivoiser ses emotions - L'intelligence des situations by Daniel Ravon

By Daniel Ravon

Show description

Read or Download Apprivoiser ses emotions - L'intelligence des situations PDF

Best emotions books

The Nature of Melancholy: From Aristotle to Kristeva

Spanning 24 centuries, this anthology collects over thirty decisions of vital Western writing approximately depression and its comparable stipulations through philosophers, medical professionals, non secular and literary figures, and sleek psychologists. really interdisciplinary, it's the first such anthology. because it strains Western attitudes, it finds a talk throughout centuries and continents because the authors interpret, reply, and construct on each one other's paintings.

Emotions, stress, and health

During this quantity, Zautra illustrates how event with tough or annoying emotional events can, opposite to renowned trust, be useful; for instance, our skill to conform to emphasize should be stronger by means of experiencing tricky moments of emotional depth. Zautra masterfully integrates learn and conception on emotion and tension, deciding on a special and significant position for tense lifestyles occasions.

Mind over mind : the surprising power of expectations

'How our fast-forward minds make anything out of not anything. From a therapeutic placebo to a run at the financial institution, the self-fulfilling strength of expectancies has been saw for years. yet now neuroscientists and psychologists are starting to remedy the mysteries of our expectant mind and employing their findings to box starting from medication to activities to schooling.

Additional info for Apprivoiser ses emotions - L'intelligence des situations

Sample text

Si nous faisons notre affaire d’un problème planétaire, alors c’est notre problème, notre vécu, qui nous affecte. Si nous nous désolidarisons, alors ce n’est plus notre problème, et cela ne nous affecte plus. Cela dit, qui peut certifier à partir de quel seuil nous sommes excessivement affectés par quelque chose ? Pour l’essentiel, notre organisme est un héritage de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, dont la vie émotionnelle était, selon toute probabilité, passablement mouvementée, avec, notamment, une exposition régulière à la violence et au danger.

Certes, ce propos est à nuancer : il y a le plus souvent ambivalence dans les relations entre personnes, c’est-à-dire un mélange d’affinité et d’antagonisme. De plus, ce que nous décidons concrètement de faire – par exemple aider cette personne ou pas – est une autre histoire, qui peut tenir compte d’autres facteurs que nos émotions. En tout cas, une meilleure information peut atténuer la honte ressentie. L’information sur les émotions est à double tranchant : elle peut aggraver notre condition émotionnelle au lieu de l’améliorer.

Motions avec fonctions élémentaires de communication, comme la colère permettant d’intimider. Époque tertiaire ou « cénozoïque », où nos ancêtres mammifères vivaient en groupes à peu près stables. Émotions à caractère social que nous trouvons aujourd’hui chez les mammifères sauvages. Époque préculturelle ou « paléolithique », où nos ancêtres humains quittèrent la forêt pour s’aventurer sur la plaine en petits groupes, se redressant pour marcher debout, et devenant intelligents. Certaines de nos émotions les plus intéressantes, comme nos facultés de plaisir émotionnel, datent peut-être de cette époque, hélas très mal connue, car les comparaisons avec les animaux actuels cessent d’être pertinentes, et toutes les traces matérielles ont disparu ; il faudrait pouvoir observer nos ancêtres en direct, ou au moins étudier leur système nerveux.

Download PDF sample

Rated 4.53 of 5 – based on 11 votes